Accueil > Activities > Meetings > « Chroniques alexandrines »


 


27 nov. - 29 nov. 2015

« Chroniques alexandrines »

Les 27, 28 et 29 novembre 2015 au FRAC PACA, temps fort (expositions, tables rondes, performances) sur l’expérience de coopération des Ecoles Supérieures d’Art d’Aix-en-Provence et Avignon avec la Faculté des Beaux Arts d’Alexandrie, en partenariat avec l’association Transverscité, et avec le soutien de la Région PACA. Au préalable, dans le cadre des 23° Instants vidéoet sous le signe des 22ème Rencontres Averroès, une installation collective présente ces chroniques alexandrines sur la Canebière.

Une vitrine à Marseille pour sept jeunes artistes……..

Depuis que le réalisateur François Lejault a lancé le projet collaboratif LaboFictions il y a six ans, nombreux sont les étudiants de l’arc méditerranéen qui ont participé aux ateliers croisés entre l’École supérieure d’Art d’Aix-en-Provence et la Faculté des Beaux-Arts d’Alexandrie, Egypte. Une première expérience en 2013, puis Walkscape Alexandria en 2014 suivie d’Alexandria Futurescape en 2015 sont autant d’occasions de constituer un réseau autour de la pratique vidéo et des écoles d’art, de croiser les regards et favoriser le dialogue interculturel. Comme ce fut le cas déjà en 2011 et 2012 lorsque l’École supérieure d’Art d’Aix-en-Provence a accueilli en résidence les artistes Younès Rahmoun de Tétouan et Salman Nawati de Gaza…ou encore des jeunes artistes égyptiennes formées à l’ESAAix comme Samar El Barawy, Nada Rezq...

Désormais diplômés du DNSEP, les jeunes artistes Trécy Afonso, Yohan Dumas, Emilie Marchand, Maelys Rebuttini, Marguerite Reinert, Masahiro Suzuki et Gaetan Trovato font acte de mémoire. Et relèvent le défi : produire une installation inédite qui tienne compte de la scène publique et du mouvement des passants devant la vitrine de l’Espace¬_culture Marseille ! Ce sera « Chroniques alexandrines ». À la croisée de la vidéo, de l’architecture et de la performance, l’installation tient du journal de bord et du carnet de voyage, de l’album photographique et du documentaire. C’est un concentré de quatre années de mémoire vivante qui puise à la source de leur vécu, de leurs échanges avec les étudiants égyptiens, de leurs réalisations passées, et qui renaît grâce aux savoir-faire acquis et à leur imaginaire fécond. Car LaboFictions est un terrain fertile pour ces jeunes artistes qui se sont enrichis les uns les autres à travers la rencontre, l’expérimentation de terrains inconnus… au-delà même de l’apprentissage technique, du travail de repérage de lieux de tournage ou de sessions d’analyse de films. Grâce au dispositif mis en œuvre par François Lejault, responsable de l’atelier vidéo, et Guillaume Stagnaro, artiste et enseignant en hypermédia, ils réinventent ensemble le réel, revisitent ce qui a été vécu et créent de nouvelles images.
Des « Chroniques alexandrines » d’hier et d’aujourd’hui peuplées des odeurs, des cris, des bruits, des hommes… tout ce qui construit la saveur de cette ville traversée, habitée, capté par la photo, la vidéo, le son, les textes et les dessins.

…… et trois jours de rencontres au Fonds régional d’art contemporain

Chroniques Alexandrines donne à voir pendant trois jours au FRAC Provence- Alpes-Côte d’Azur, l’espace-temps d’une coopération artistique, de rencontres et d’expérimentations par des travaux d’installation, vidéo et photographie, des jeunes artistes des deux rives qui ont participé à ces échanges. Réunissant l’ensemble des partenaires institutionnels, culturels et artistiques du projet, elles ouvrent également, autour de tables rondes, un temps de bilan et de retour d’expérience, une perspective sur les enjeux pédagogiques et artistiques de la coopération en Méditerranée.
Depuis 2008, des liens de coopération, d’échanges et d’amitié entre la Faculté des beaux-arts d’Alexandrie en Egypte et l’Ecole supérieure d’art d’Aix-en- Provence. Accompagnés par l’association Transverscité et rejoints en 2014 par l’Ecole supérieure d’art d’Avignon, ces échanges s’intègrent dans une dynamique de coopération au niveau des institutions, mais aussi et surtout des enseignants, étudiants, artistes et acteurs culturels des deux rives. Près d’une centaine d’étudiants, jeunes enseignants et futurs professionnels de la création ont été touchés par les actions réalisées, sous forme de séjours d’études dans les écoles, de workshops croisés, de résidences d’artistes ou encore de séminaires et conférences, en France comme en Egypte.

Programme des 27, 28 et 29 novembre au FRAC
Exposition | Performances
Du vendredi 27 novembre au dimanche 29 novembre 2015

Plateau expérimental Vernissage le vendredi 27 novembre 2015 à 18h
Mémoire vivante de quatre années de séjours croisés entre Aix et Alexandrie. Expérience de la mise en commun ou comment le voyage, la rencontre déplacent la pensée et irriguent un travail. Avec les pièces de Trécy Afonso • Samar Bauomy • Yohan Dumas • Samar El Barawy • Eman Hamdy Emilie Marchand • Maelys Rebuttini • Marguerite Reinert • Nada Resk
Masahiro Suzuki • Gaëtan Trovato
Direction artistique / pédagogique : François Lejault

Programmation vidéo permanente le vendredi et le dimanche.

Lieux : plateau expérimental, plateau multimedia, terrasse extérieure

Tables rondes le Samedi 28 Novembre au Plateau multimedia
Rencontres de l’École(s) du Sud, réseau des écoles supérieures d’art de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Monaco
Ces tables rondes seront ponctuées d’interventions performées des jeunes artistes.

14h - 15h30 | Patrimoine d’aujourd’hui, patrimoine de demain ? Regards croisés sur les œuvres et les esthétiques, la collection comme objet et comme métaphore. La Faculté des beaux-arts d’Alexandrie a constitué un musée des œuvres offertes par les artistes entre 1957 et 1980. En 2014, ce dépôt singulier devient le terrain de jeu du travail de coopération avec Avignon pour l’expertise, la formation à la conservation et la réflexion scénographique et muséale. L’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, en lançant le projet LaboFictions a encouragé la production de vidéos, qui après cinq années, constituent une collection et pose la question du statut de l’œuvre vidéo.
Modérateur : Dominique Boulard, directrice de l’école supérieure d’art d’Avignon Intervenants : Elise Alloin, artiste, enseignante | Docteur Mohammad Helal, doyen de la Faculté des beaux-arts d’Alexandrie | Gamal Hosni, directeur des expositions et des collections du centre des arts de la Bibliothéca d’Alexandrie | François Lejault, artiste, enseignant, école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, projet LaboFictions | Pascal Neveux, directeur du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur

15h30 - 17h | Enseignement supérieur artistique et coopération en Méditerranée, quels enjeux ?
Aller à Alexandrie, venir à Aix, Avignon, Marseille ou ailleurs en Méditerranée. Voyager, échanger, créer. Comment et pourquoi se construisent des projets d’échanges impliquant enseignants, artistes et étudiants des écoles supérieures d’art ? Retours d’expérience et points de vue d’artistes, enseignants, étudiants et professionnels qui accompagnent les projets.

Modérateur : Jean-Paul Ponthot, directeur de l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence Intervenants : Claudine Dussollier, association Transverscité, Marseille / Plateforme RAMI, Rencontres Arts et Multimédias en Méditerranée | Samar El Barawy, artiste et enseignante à la Faculté des beaux-arts d’Alexandrie | Julie Karsenty, responsable des relations internationales et de la recherche à l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence | François Lejault, artiste, enseignant, école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, projet LaboFictions | Ferdinand Richard, président du fonds Roberto Cimetta pour la mobilité artistique dans le monde arabe | Patrice Carré et Frédéric Du Chayla, artistes, enseignants à l’école supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée, Agora, projet de design collaboratif
17h - 17h30 | Synthèse par les modérateurs et échanges avec la salle

Voir en ligne : Chroniques alexandrines

LOCALISATION

Marseille

MEDIAS



RELATED

Jean-Paul Ponthot
RAMI 3.0
Fine Pixels
RAMI 3.0