Accueil > Activities > Debates > Penser le numérique


 


4 déc. - 5 déc. 2014

Penser le numérique

« Penser le numérique » est un colloque international organisé les 4 et 5 décembre 2014 par l’Institut d’études scéniques, audiovisuelles et cinématographiques (IESAV), Université Saint-Joseph (USJ), Beyrouth, Liban

Dans son livre « Qu’est-ce que le numérique ? », Miled Doueihi pose la problématique de la définition de ce mot en insistant sur la difficulté à cerner sa signification et sur la complexité de son déploiement. Le numérique concerne aujourd’hui plus de 2 milliards d’humains et des formulations comme « révolution numérique », « culture numérique », « technologie numérique », « virtuel contre réalité », reviennent souvent dans les médias pour indiquer l’une ou l’autre des fonctions du numérique dans la vie quotidienne. Face à cette omniprésence d’un terme qui est très vite devenu un concept riche en représentations parfois imprécises et incomplètes, il parait aujourd’hui urgent de « penser le numérique » pour essayer de comprendre son impact sur l’activité humaine et les transformations fondamentales qu’il engendre.

Ce colloque, qui rassemblera des chercheurs et des étudiants de divers champs d’études, se propose de réfléchir sur les liens entre, d’une part, le numérique, et d’autre part, le culturel, le philosophique, la science, la technologie… pour mieux appréhender l’ancrage de ce phénomène dans la société et dans son rapport avec l’homme dans sa diversité.

Le comité scientifique est composé de Stéphane Bazan (CEMAM, Université Saint-Joseph), Hadj Miliani (CRASC, Université De Mostaganem), Elie Yazbek (IESAV, Université Saint-Joseph).

Parmi les intervenants,Ricardo Mbarkho et Yves Gonzalez-Quitano, auteur de l’ouvrage « Les arabités numériques » paru chez Sindbad en 2012.***

Ricardo Mbarkho, artiste d’art numérique engagé, recense les enjeux de l’art numérique tout en retraçant les étapes de l’histoire de l’art qui ont préparé le terrain théorique aux artistes avant l’air de la numérisation depuis les débuts des années 1990. Il explique l’impact des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication sur l’art actuel, et pense les nouvelles esthétiques nées de cette nouvelle vision du monde de l’art ; monde virtuel où artistes, développeurs informatiques, ingénieurs électroniques et scientifiques collaborent ensemble, aboutissant à des œuvres participatives, collaboratives, en ligne, ici et à distance, virtuelles et réelles à la fois. Le but est d’avoir un aperçu sur l’histoire des nouveaux médias et l’art, pour analyser des travaux artistiques et comprendre les critères du jugement pour cette nouvelle esthétique.

LOCALISATION

Beyrouth

RELATED

Gilles Suzanne
ART VIDÉO !
Claudine DUSSOLLIER
Claire DUPORT


*** En attendant la publication des actes, voir aussi « Le monde arabe entre révolutions politique et numérique »