Accueil > Ressources > Events > Rencontres Réseaux


 


6 mai - 7 mai 2009

Rencontres Réseaux

aux rencontres chorégraphiques de Carthage 2009

Lesrencontres chorégraphiques de Carthage 2009 ont choisi de réunir les 6 et7 mai 2009 à Tunis, les acteurs et réseaux dédiés à la danse ? et/ou aux arts numériques existants sur la Méditerranée.

L’objectif
 a été de
 réfléchir
 à
 la
 création
 d’une
 plateforme
 d’échange,
 de
 réflexion
 et
 de
 coproduction
 en
développement
 dédiée
 au
 spectacle
 numérique.
 Associant
 des
 acteurs
 culturels
 des
 rives
 de
 la
 Méditerranée,
 d’Afrique
 et
 d’Europe,
 la réunion
 a cerné les
 moyens
à
 mettre
 en
 place
 et
 les
 actions
 concrètes
 les
 plus
 pertinentes
 pour
 accompagner
 de
 manièprojets
danse
&
nouvelles
technologies
initiés
par
des
artistes
des
pays
Méditerranéens
et
d’
Afrique et d’Europe.

Philosophie générale de la réunion

Les participants se sont très rapidement entendus sur quelques éléments de base qui ont constitué la philosophie générale de la réunion mais aussi des projets qui y ont été formulés :

1. Ne pas créer un énième réseau ni une structure formalisée qui viendrait alourdir une démarche de coopération qui se doit d’être souple et réactive
2. Ne pas réinventer ce qui l’est déjà mais mutualiser les forces et certaines activités
3. Préserver scrupuleusement les identités et les cultures de chacun
4. Ëtre ouverts à de nouveaux partenaires adoptant la même philosophie
5. Travailler au travers d’un groupe Google et de listes de diffusion, les deux étant ouverts
6. Ne jamais oublier que les rencontres physiques demeurent indispensables et organiser des réunions à chaque occasion se présentant, la présence de tous n’étant pas requise
7. Diffuser les informations importantes de chacun sur les réseaux et listes de diffusion de tous

Ces premiers points constituent de fait, non une charte contraignante, mais une méthodologie de travail qui demeure à enrichir.

En conclusion, chacun a considéré que dans le thème qui nous réunissait la démarche est en elle-même constructive et créatrice et qu’il ne s’agit pas de la subordonner à une série d’objectifs trop ponctuels et/ou trop ambitieux.

Axes de travail retenus

Au cours de la discussion, un certain nombre d’axes de travail sont apparus prioritaires à la fois pour donner une existence concrète aux objectifs de la réunion et répondre à des besoins considérés comme basiques fondamentaux. Bien évidemment, personne n’ considéré que ces besoins peuvent être satisfaits à court terme. Il s’agit plutôt de mettre en œuvre et développer le terreau qui leur permettra de prendre racine et de saisir les opportunités de les satisfaire pour tout ou partie dés qu’elles se présentent, même si les solutions apportées semblent provisoires et insuffisantes.

a. identifier les artistes méditerranéens et africains soit déjà engagés dans la création artistique technologique soit désireux de s’y engager et les inscrire dans une base de données ouverte,
b. interconnecter les bases de données et les cartographies sans pour autant les fusionner,
c. créer une liste de diffusion (ou s’associer à une liste de diffusion existante) permettant aux artistes et aux « professionnels » Sud-Sud et Nord-Sud de diffuser d’échanger des informations sur les sujets suivants : appels à projets, festivals et programmations dédiés, discussion théoriques, échange d’information techniques,
d. identifier les besoins en matière de formation et tenter d’y répondre de façon adaptée, économique et souple,
e. favoriser la recherche et développement technologique dans toutes ses dimensions afin qu’elle réponde aux besoins spécifiques de tous et de chacun,
f. favoriser la création en organisant des appel à projets suivis de résidences de production autant que faire se peut,
g. assurer une diffusion des idées et projets lancés soit de façon formalisée dans certains festivals, de façon informelle dans d’autres et dans les espaces de travail (virtuels ou matériels) de chacun.

Projets lancés

Un certain nombre de projets ont été lancés. A l’exception des projets concernant la production qui ont des dates de finalisation déjà définies, aucun échéancier n’a été prévu. Pour autant, chacun a considéré que sans travailler dans l’urgence, la tâche est à engager au plus vite.

Identification des artistes
✔ identification des artistes méditerranéens et africains déjà engagés dans la création artistique technologique ou désireux de s’y engager et les inscrire dans une base de données ouverte (Sylviane Diop, Gilles Jobin, Mélanie Fréguin, Annick Bureaud)
✔ interconnexion des cartographies réalisées ou en projet (Sylviane Diop, Malek Sebai, Gilles Jobin, Dominique Roland)

Travail coopératif et rencontres
✔ création et animation d’un groupe Google, mise en place d’une liste de diffusion ou interconnexion avec une liste existante (Philippe Baudelot)
✔ réflexion sur l’organisation de nouvelles réunions (Dakar, Sylviane Diop / Philippe Baudelot)
✔ connexion avec la plate-forme RAMI

Création artistique et production
✔ lancement d’un appel à projet avec résidence et programmation de l’œuvre en juin 2010 au Festival Bains Numériques (Dominique Roland)
✔ soutien et participation active au projet de Luc Martinez, Mer en Ligne, présenté si dessous dans les domaines du lobbying pour aider à sn développement, de la création artistique et de réunions professionnelles.

Axes de réflexion lancés
✔ Formation des artistes et des techniciens
✔ Diffusion et mutualisation des outils et matériels (création et diffusion)
✔ Développement des relations Sud-Sud et Méditerranée-Sud

Intervenants et contacts

Annick Bureaud : Yasmin, réseau méditerranéen dans le domaine arts, sciences, technologies, lancé en 2005 (Leonardo Olats) / abureaud gmail.com
Aylin Kalem : Bodig (Turquie) / aylinkalem gmail.com
• Bud Blumenthal : chorégraphe / dub bud-hybrid.org
Claudine Dussollier : RAMI plate-forme d’expérimentation et de diffusion arts numériques / cdussol lafriche.org
Dominique Rolland : Cda Enghien les Bains / Festival Bains Numériques (France)/ RAN (réseau arts numériques) regroupant les principales structures dédiées au spectacle numérique en France / droland cdarts.enghien95.fr
Gilles Jobin, chorégraphe / gilles gillesjobin.com
Luc Martinez : compositeur et désigner sonore, PRIDES ICI / lucmartinez free.fr
Malek Sebai : DBM réseau méditerranéen dédié à la danse / msebai planet.tn
Marlon Barrios Solano : Dance-Tech.net, réseau mondial dédié à la danse, aux arts du mouvement et aux technologies / marlon dance-tech.net
Mélanie Fréguin, programmatrice, / melanie.freguin gmail.com
Nuria Funt, programmatrice / nuriaf arrakis.es
Olivier Eschapasse : PRIDES ICI (Industries de la Créativité et de l’Innovation) Pôle de lieux de recherche, d’entreprises des nouvelles technologies, d’artistes et de structures culturelles développée sur la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur / asso lerondpointdici.org
Pascal Keiser : Technocité/CECN (Mons Belgique) / pascal.keiser technocite.be
Philippe Baudelot : Digital Performances & Cultures / baudelot wanadoo.fr
Philippe Franck : Transcultures (organisateur de festivals d’art numérique, Mons Belgique) / philippe_franck hotmail.com
Philippe Quéau : UNESCO-Maghreb /p.queau unesco.org.
Rui Silveira, DBM réseau méditerranéen dédié à la danse / rui.silveira d-b-m.org
Rencontres Chorégraphiques de Carthage / Ness El Fen / printemps.danse gnet.tn
Sylviane Diop : GawLab (Sénégal) / sylvianediop gmail.com

LOCALISATION

Tunis

RELATED

Mahmoud Rabiey Mohamed (Vito)
BIS-AMBER FESTIVAL
Ahmed ROBY
TransDance