Accueil > Network > Works > Walkscape


 


13 avr. - 19 avr. 2014

Walkscape

Workshop in Alexandria Fine Arts University

Le deuxième atelier international proposé dans le cadre de la coopération entre l’école d’art d’Aix en Provence et l’Université des Beaux arts d’Alexandrie, s’est tenu du 13 au 19 avril 2014. Il a réuni les élèves et les enseignants des deux écoles pour commencer un processus de recherche sur la notion d’art et espaces publics. Il est proposé par François Lejault et Guillaume Stagnaro.

Projet :
choisir un quartier de la ville d’Alexandrie et de recueillir tout ce qui fait la « saveur » ou « sens » de l’endroit : les mouvements, les rencontres, les odeurs, les sons, les lumières .. par vidéo, sons, textes, dessins...

« Une ou plusieurs personnes se livrant à la dérive renoncent, pour une durée plus ou moins longue, aux raisons de se déplacer et d’agir qu’elles se connaissent […] pour se laisser aller aux sollicitations du terrain et des rencontres qui y correspondent. La part de l’aléatoire est ici moins déterminante qu’on ne croit : du point de vue de la dérive, il existe un relief psychogéographique des villes, avec des courants constants, des points fixes, et des tourbillons qui rendent l’accès ou la sortie de certaines zones fort malaisés. » Guy Debord in Les Lèvres nues n° 9, décembre 1956

C’est dans cet espace de liberté que nous allons travailler en choisissant un quartier d’Alexandrie pour en déterminer par dérives successives les courants, les points attracteurs, les barrières.
Ce sont les mouvements, les rencontres, les odeurs, les cris, les bruits de machines… tout ce qui construit la saveur d’un lieu que nous allons tenter de capter par la photo, la vidéo, le son, les textes et dessins.
Viendra alors la réflexion sur la construction d’une cartographie dynamique qui s’affranchit de l’espace orthonormé pour plonger dans la complexité des relations entre le corps du marcheur-dériveur et des lieux qu’il traverse.
Rendre compte, partager une expérience en élaborant un site utilisant les outils du web documentaire (carte, géolocalisation des images et des sons…) sera l’objectif final de cet atelier.

L’objectif :
construire une carte dynamique qui va au-delà la représentation de l’espace orthonormé, mais reflète la complexité des relations entre l’espace et l’individu qui le traverse. Que de l’errance, corps en marchant à travers l’espace.

La réalisation collective :
Le but final de l’atelier était de raconter et de partager ces expériences à travers la conception d’un site Web en utilisant des outils web documentaires (carte / de géolocalisation de sons, d’images ..)

Participants :
Heba Mohamed El Hanafi, Ahmed Adham El-Ghazouly, Dina Abdel Salam EL Mazzahi, Jihad Ahmed Abuseif, Reham hanafy alsayed, Asmaa Youssef Elmongi, Samar Baiomy, Amr Elmaghrby, Amna Badawy, Emilie Marchand, Trecy Afonso, Bassam ehab, Amal Ezat, Nada Rezq, Mohamed Arafa, Mohamed Bassuini, Yohan Dumas, Asmaa Barakat, François Lejault, Guillaume Stagnaro

Coordination  : Hadil Nazmy, avec Julie Karsenty et Claudine Dussollier


avec le soutien de l’Institut Français - Ministère des Affaires Etrangères et du Ministère de la Culture et de la Communication/ DGCA.

Voir en ligne : Projet Walkscape en ligne

LOCALISATION

Alexandria

MEDIAS



RELATED

2014-2015: Faculté des beaux arts d’Alexandrie, école d’art d’Avignon
KËR THIOSSANE
Nancy Naous
TransDance


Le site du laboratoire des Fictions : http://www.labofictions.org/fr/